Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 18:45

Et voici que voilà enfin le fameu tuto que je vous ai promis, qui vous explique comment réaliser un savon à la soude de A à Z !

 

Avant de commencer, on se remémore quelques infos pratiques :

+ [Savon] - Précautions avant de commencer !!

+ [Savon] - Matériel pour débuter

 

La recette

Vous devez avoir choisie la recette que vous vouliez faire, et vous devez avoir en gros 3 types d'ingrédients :

Partie huile :

+ coconut oil (végétaline) : je dirai que cet ingrédient aide bien pour solifier et obtenir la trace, donc j'aurai tendance à vous dire d'en utiliser au début pour vous habituer.

+ huiles liquides

+ beurre végétaux, etc ...

 

Partie soude (calcul à faire sur The sage pour obtenir les quantités):

+ soude

+ eau

 

Ajout à la trace (explication de la trace plus bas) :

+ Colorant

+ arome

 

Avant de commencer, n'oubliez pas votre thermomètre et de regrouper tout le matériel ! Et maintenant, voyons plus en détail chaque étape : de la pesée, au mélange, puis au moulage.


DSC_0954--1024x768-.JPG

Préparation des huiles

Pesez TRES PRECISEMENT chaque huile et la végétaline. Les mettre au bain marie à 40 °C.

Bien mélanger les huiles.

Surveiller la température.


DSC_0946--1024x768-.JPG

Préparation de la soude

On pèse l'eau. Pour ma part, j'avais mis de l'eau au frigo histoire qu'elle limite l'échauffement du à la soude.

On pèse trèèès précisément la soude. On introduit la soude dans l'eau, et non l'inverse!

Attention il se dégage vapeur et chaleur ! Ne respirez surtout pas les vapeurs, mettez le mélange dehors si possible ou sous la hotte aspirante en fonctionnement. Le mélange est alors blanc opaque (image ci-dessous de gauche), c'est normal, et tant que c'est ainsi, il y a des dégagements gazeux toxiques ! Il faut attendre que le mélange devienne limpide (image ci-dessous de droite), quasi transparent, avant de pouvoir l'utiliser.


soude.jpg

Là aussi, contrôler la température et attendre qu'elle soit autour de 40 °C.

 

Préparation de la pate à savon : le mélange des deux phases

Dès que vos 2 préparations sont autour de 40 °C, mélangez les 2 en versant la soude dans les huiles (1), et battez avec votre mixeur. Le tout est assez liquide encore (2).

Au bout de quelques minutes, vous allez arriver à ce que l'on appelle la trace (3). Votre pâte va s'épaissir, un peu comme quand vous montez une vinaigrette à la moutarde ou de la mayonnaise. Elle devient visqueuse, épaisse. Quand on laisse tomber du mélanger, il reste un peu en surface.

 

melange-des-phases.jpg

C'est à ce moment que l'on fait les ajouts (lait). Sauf que moi j'ai voulu avoir 2 couleurs de pate, donc j'ai d'abord séparé dans 2 récipients le mélange. Un va rester "blanc", dans l'autre j'ajoute les gouttes d'huile essentielle et du colorant alimentaire en poudre préalablement dilué dans un peu de lait.

Alors, c'est là qu'un petit hic s'est produit ! Mon colorant alimentaire en poudre était à la base rose, ce qui semblait logique après avoir utilisé de l'huile essentielle de rose, mais il semblerait qu'il soit sensible au pH .... vous allez voir plus bas !

 

 

Le moulage

On procède ensuite au coulage. Dans mes moules, je mets au fond des pétales de roses séchées.

 

DSC_0948--1024x768-.JPG

 

Et puis je dépose par couche du mélange coloré qui aurait du être rose donc humhum (1) (note pour moi-même : il va vraiment falloir que je finisse par investir dans des colorants à savon dignes de ce nom), puis blanc (2), puis coloré (3), et ainsi dessuite jusqu'à remplir mes moules (méthode de marbrage avec 2 cuillères, expliquée sous forme de tuto vidéo sur le blog de Kafée). Ensuite, on tapote le moule pour applanir la surface (4).

 

etape-moulage-savon.jpg

 

Repos

Déposer par dessus un film alimentaire, puis une serviette. On laisse ensuite reposer 24h dans un endroit sec et à l'abri de la lumière (dans un four, ou une glacière) avant de démouler.

 

Nettoyage

Après, on nettoie toute la zone contaminée avec beaucoup d'eau. C'est très important !

Dédiez des éponges pour cela, n'utilisez pas les mêmes que celles que vous utilisez pour la vaisselle.

 

Démoulage

Contrôlez l'aspect des savons. Si ils vous semblent suffisament durs, vous pouvez les démouler. Certes, ce n'est pas évident à voir la première fois, mais si dès que vous tentez de les démouler, vous voyez qu'ils se fissurent, se déforment beaucoup, alors ils ne sont pas encore prêts. Il faudra les laisser murir quelques heures encore.

 

En revanche, si ils vous semblent prêts, je vous donne une petite astuce : pour faciliter la chose, mettez 30 min vos moules au frigo. Démoulez délicatement.

 

Séchage

Ensuite, il va falloir faire preuve de patience ! Vous ne devez pas encore utilisez vos savons. Pour pouvoir les utiliser sans rique, il faut attendre que la saponification soit terminée et que le savon soit sec ... ce qui nécessite environ 4 semaines ! Patience donc ...


Si votre savon est laissé sans couvercle lors du mûrissement il peut se former une petite couche blanchâtre sur la surface exposé à l'air. Cette couche est du carbonate de sodium qui peut lui aussi donné un résultat alcalin lors du test à la phénolphthaleine (voir plus bas). Il faut simplement l'enlever avant de faire le test ou de couvrir le moule avec une pellicule plastique lors du mûrissement afin d'en éviter la formation.

 

Contrôle du pH

Après ces 4 semaines de séchage, vous ne pourrez pas utiliser vote savon avant d'avoir vérifié son pH. Un savon peut avoir un pH alcalin généralement entre pH 9 et 11, mais au delà le savon devient trop desséchant. Cela ne veut pas dire que le savon n'est pas bon du tout mais on doit simplement l'utiliser pour autre chose que pour le corps.

Pour vérifier le pH, plusieurs méthodes :

+ utiliser de la phénolphtaléine, le mieux selon moi

+ papier pH

+ avec votre langue (mais je ne vous le conseille pas)

 

 

Test à la phénolphtaléine : il suffit d'appliquer une goutte ou deux de solution de phénolphthaleine sur le savon à vérifier. Si la goutte devient rose pâle ou reste claire, le savon et prêt.

Au contraire si la goutte devient rose foncé, alors le savon n'est pas encore prêt. Vous pouvez faire ce test sur vos savons préférés pour en déterminer l'alcalinité.

 

Test au papier pH : déposez une goutte d'eau sur le savon, la dissoudre sur le savon, trempez le papier pH et vérifiez sa valeur. Cette technique est quand même moins précise que la précédente, étant donné qu'on ajoute un peu d'eau.


Avec votre langue (que je ne recommande pas) : si vous n'avez pas de phénolphthaleine vous pouvez faire un autre genre de vérification, avec votre langue cette fois.

Prenez un peu de savon et frottez-le doucement avec le bout de votre langue. Si ça picotte sur votre langue c'est signe que le savon n'est pas prêt ou trop alcalin.

 

Si votre savon passe le test du pH, il n'y a plus qu'à faire mousser ;)


 



Repost 0
Published by Ginie The Lovely - dans ça moussote !
commenter cet article
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 09:09

Avis à tous ! L'atelier savonesque réouvre ses portes !

 

Après tous ces conseils pour débuter (sécurité, matériel, choisir et se procurer ses ingrédients, ses compléments etc ...), j'espère que vous êtes fin prêts, que vous maitrisez les règles de sécurité, car nous allons (enfin !) passé aux Travaux Pratiques et réaliser votre premier savon à la soude, le tout illustré de A à Z !!! héhé après cela, vous n'aurez plus d'excuses et ne pourrez pas dire qu'on ne vous avait rien dit !

Et puis, depuis le temps que je vous en parle, il était temps de passer aux choses sérieuses en bullant ensemble !

Repost 0
Published by Ginie The Lovely - dans ça moussote !
commenter cet article
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 19:35

"Un calculateur vraiment très simple d'utilisation, qui vous permettra de faire des formules à partir des pourcentages ou du poids de vos huiles. A vous de voir votre préférence.Logo-le-saponifieur.jpg
En un seul coup d'oeil vous avez accès au poids de soude, d'eau et à l'indice de dureté de votre savon.

Vous pourrez également calculer vos recettes pour faire des savons à base de potasse, ou même voir les propriétés des huiles dans le savon.

Et comble du bonheur vous pouvez inclure dans vos formule des cires et des cires florales."

 

Disponible gratuitement sur le site soapsession ici.

Repost 0
Published by Ginie The Lovely - dans ça moussote !
commenter cet article
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 17:20

Afin de compléter un précédent article, voici quelques infos supplémentaires.

 

Où vous procurrer les additifs ?

supermarchés, épiceries, magasins de produits natuels, ou boutiques de loisirs créatifs.

 

Précautions :

+ Ce n'est pas parcequ'un ingrédient est naturel qu'il est forcément sans danger !

+ Une trop grande quantité d'additifs peut rendre votre savon mou, rugueux, et désagréable à utiliser.

+ Ne pas utiliser de légumes/fruits frais. N'utilisez que des produits convenablement séchés, pour éviter un rancissement prématuré de votre savon.

 

Additifs de type Plantes :8118798-clous-de-girofle-anis-cannelle-isol-sur-fond-blanc-.jpg

Aguilles de pin

Algues

Canneberges

Feuilles d'eucalyptus, fraisier, hammamélis, menthe poivrée, romarin, sauge, verveine citronette, bergamote

fleurs de camomille, lavande

gingembre

graines de pavot

grains de café

noyau d'abricot en poudre

pétales de calendula (souci), rose

santal

 

Additifs de type Noix :

amandes, noisettes, noix de coco

 

dearbol

 

 

 

Additifs de type Epices :

anis

cannelle

cardamone

clou de girofle

curcuma

gousse de vanille

paprika

piment de jamaique

 

 

 

 

 

 

 

  Additifs Divers :

argile grise

eau de rose

flocons d'avoines

gel d'aloès

glycérine

miel

pollen

sel

son de blé

tapioca

 

Additifs Conservateurs :

acide citrique

vitamine E

Repost 0
Published by Ginie The Lovely - dans ça moussote !
commenter cet article
25 décembre 2010 6 25 /12 /décembre /2010 17:04

Depuis le temps que je vous parle Savon, il falllait enfin passer aux travaux pratiques ! Par contre, ça sera le savon transparent ... nous verrons celui à base de soude plus tard ^^

 

Avant de rentrer dans le vif du sujet, petite introduction perso !

Ce savon  que je prévois de faire (depuis longtemps!) est pour une personne très spéciale, que je n'ai pas encore réussit à totalement décrypter (en même temps, elle n'y met pas beaucoup de bonne volonté ^^).  Je ne vous ai jamais parlé de Luechan. Pour vous la décrire assez rapidement, je dirai que c'est une fille machiavélique (kidnapping de kitty, chantage, manipulation d'esprit, ne répond qu'aux questions à son sujet qui l'arrangent, réclame toujours des cadeaux ....), qui fait des gribouillis (la preuve sur son blog), qui est capale de vous faire croire aux histoires les plus  folles, qui peut discuter d'absolument tout grâce à son regard très ouvert sur la société , mais qui sait aussi être une oreille attentive (avant de vous engueler pour vous faire comprendre que vous déconner sérieusement), et être présente pour les gens qu'elle apprécie !

voilà pourquoi j'ai eu envie de lui faire plaisir en lui faisant un savon personalisé ;)

 

vous allez voir, c'est très simple ! le plus dur étant d'être suffisament patiente ! Etant donné que j'ai décidé de mettre diverses choses ayant une densité supérieure à celle de la glycérine, je vais procéder couche par couche, afin que tous mes objets ne se déposent pas au fond du savon !

 

 

1/ on regroupe tout le matériel : Glycérine à savon solide, moule, colorant, arome, gri-gri éventuels (ici, paillettes, ruban, étoiles, hello kitty)..

DSC_0406--1600x1200-.JPG

2/ Faire fondre la glycérine placée dans un bol au micro-onde. Attention, ne pas laisser chauffer trop longtemps...Vous pourriez vous bruler, et cela produirait des bulles qui ne feraient pas un bel effet.

Vous obtenez une solution liquide et visqueuse.

 

3/ j'ai ajouté à ma glycérine liquide les paillettes, et mon arome fraise, qui étant coloré en rose, m'a permit de m'affranchir de colorants !

On coule une petite quantité dans le moule (3 à 5 millimètres). j'ai déposé quelques étoiles en surface. On place au frigo pour que la pate durcisse.

 

4/ C'est là où il faut être patient et attendre que la pate durcisse. Une fois que c'est bon, on continue à coule, déposer des objets (vive le petit ruban pour pouvoir pendre ou accrocher votre savon)...

Entre temps, la glycérine améliorée durcira. Passez là quelques secondes au microndes, mais pas trop longtemps ;)

DSC 0409 [1600x1200]

 

5/ Une fois que vos couches sont termlinées, il n y a plus qu'à attendre que le tout durcisse. Pour accélérer, vous pouvez passer au frigo !

 

6/ Et enfin, on démoule ....

DSC_0438--1600x1200-.JPG

 

mouhaha ...regardez ces kitty emprisonnées dans du savon à la fraise ^^

Repost 0
Published by Ginie The Lovely - dans ça moussote !
commenter cet article
14 décembre 2010 2 14 /12 /décembre /2010 10:24

Lors d'un précédent article, je t'avais parlé des choses basiques à mettre dans ta recette (huiles, parfums, colorants) pour créer un savon home made.

Et bien aujourd'hui, je vais te donner quelques éléments pour créer une recette plus originale, plus riche ...

Voilà donc un résumé de quelques ingrédients simples pour la plupart, que tu pourras ajouter à ta pâte suivant le but recherché :

 

+ Exfoliants 

germe de blé, flocons d'avoine, graines de pavot, sable fin, café moulu, farine de maĩs …


+ Hydratants, Émollients et Nourrissant 

miel, lait de coco, glycérine, beurre végétaux, macérâts huileux, lait en poudre ...


+ Liquides

infusions, jus, huiles essentielles, hydrolats, vitamine E …  

 

+ Végétaux

pétales de fleurs, poudres de fruit, herbes aromatiques, épices (cannelle, badiane...) …

 

+ Divers (décoratif) - à utiliser plutot dans les savons transparents

paillettes, perles, rubans, boutons, photos, ...

 

Plus d'additifs ?? c'est ici

Repost 0
Published by Ginie The Lovely - dans ça moussote !
commenter cet article
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 17:38

Les colorants chimiques vous répulsent, et vous cherchez une alternative ? Ne cherchez plus, vous avez très certainement sous la main ce dont vous avez besoin ...

 

+ Pour obtenir un savon orange : macérat d’urucum, paprika, safran

+ savon brun foncé : infusion de café, oxyde marron, cacao

+ savon vert foncé : extrait de thé vert, argile verte, ortie

+ savon rose : argile rose, poudre de betteraves, racine d'orcanette

 

Pour une distribution homogène, assurez-vous cependant de bien mouiller les particules sèches colorantes avant d'intégrer le tout au savon.

 

Pour plus de détails, je vous renvois sur un article excellent réalisé par Kafée.

Repost 0
Published by Ginie The Lovely - dans ça moussote !
commenter cet article
11 décembre 2010 6 11 /12 /décembre /2010 12:52

Voilà un autre calculateur, qui a l'avantage de vous donner une idée des qualités de votre futur savon, idéal lorsqu'on débute !

SoapCalc, c'est ici

 

Dans l'encadré [1], on choisit sa base : NaoH pour la soude, ou KoH pour la potasse

 

Dans l'encadré [2] "Weight of Oils", on choisit son unité (grams); inutile de remplir le reste, cela se fera tout seul!

 

Encadré [3] vous permet de choisir le % d'eau qui servira à dissoudre la soude. Pour les débutant, on conseille une valeur de 38%. Les plus expérimentés pourront diminuer cette valeur.

 

Encadré [4], on voit le surgraissage du savon. La soude est calculée par défaut  avec un escompte de 5%. Vous pouvez bien sur le changer à votre convenance. Comme nous en avons déjà parlé précédement, plus un savon sera surgraissé, plus il sera hydratant, mais également plus mou et fondra plus vite.

 

Ensuite choisir une par une chaque huiles que vous souhaitez utilisées dans la liste déroulante en double-cliquant dessus. Dans l'encadré [5] apparaissent les propriétés et la composition en acides gras. Dans la colonne "one", il s'agit des caractéristiques de l'huile que vous venez de choisir ; dans la colonne "all", il s'agit du total de votre savon.

Voilà on a presque terminé ! maintenant, encadré [6] vous avez sous forme de liste les huiles selectionées. Indiquer dans la colonne "grams" la quatité que vous aviez prévu.


Cliquez sur « Calculate récipe » en bas de ce tableau, puis sur "view/print recipe" pour avoir le calcul final de l’eau et de la soude.


Vérifiez l’INS du savon pour qu’il se situe toujours aux alentour de 150, ou 160. Si ce n’est pas le cas adaptez la formule du savon en fonction.

 

Repost 0
Published by Ginie The Lovely - dans ça moussote !
commenter cet article
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 11:11

+ The Sage c'est ici !


Edition

Vérifier que vous êtes bien dans la partie Lye Calculator.

Pour commencer, on vous invite à renseigner le nom de votre recette, son auteur. (facultatif)

N'oublier pas de choisir l'unité de poids qui vous convient (le grammes en principe!), le défaut étant l'onces.

Sélectionner votre base : soude (NaOH), ou potasse (KOH)

Pour les savons basiques (utilisation de soude en cristaux, pas d'ajout de sodium lactate), vous pouvez cochez la case " Include basic soapmaking instructions.", pour avoir ....les insctructions et les mises en garde de la savonnerie.

Dans le champs "Liquid of choice (water, milk, herbal tea, etc.)", indiquez le liquide qui va vous servir à dissoudre la soude (eau, lait, thé...).

Ensuite, il n'y a plus qu'à indiquer en grammes, la quantité de chaque corps gras que vous aviez prévus d'utiliser.

Enfin, tout en bas de la page Cliquer sur "Calculate Lye".


une nouvelle page s'ouvre alors.

 

Résultats

Vous retrouver le titre de votre savon et le nom de son auteur, si vous l'aviez indiqué précédement.


partie « liquids » apparaît le liquide de dissolution que vous aviez noté, ainsi que le nombre de millilitres (minimum et maximum) que vous devez ajouter. Je vous conseille d'utiliser la valeur moyenne. Ainsi, vous aurez un savon qui durcira assez vite, et votre soude ne sera pas trop concentrée.

 

partie « Fats and oils » apparaît une synthèse de vos huiles, avec le poids, leur pourcentage dans la formule, et enfin, le poids total.

 

partie « Lye table » est noté le poids en grammes de soude dont vous allez avoir besoin. Choisissez en fonction du surgraissage que vous souhaitez.  Vous pouvez bien entendu choisir la valeur de 5% et rajouter encore 5% d’huiles au final pour surgraisser de 10% en tout. Ou bien choisir la valeur de 10% de surgaissage immédiatement. Ou encore ne pas surgraisser à la base (valeur de 0%) et rajouter 10% d’huiles à la trace.

 

Une dernière case vous permet de changer le poids de votre batch. Entrez simplement la nouvelle valeur de votre batch et cliquez sur « resize recipe ». Le calcul va alors se refaire selon les même pourcentages d’huiles.

Si vous cliquez sur « edit recipe » vous revenez simplement sur la page précédente, tout en conservant les valeurs entrées.

Enfin, si vous cliquez sur « new recipe » vous retrouvez la première page vierge.

 

Voilà j'espère cher lecteur que les choses sont désormais plus claires !

 

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à laisser un commentaire !

Repost 0
Published by Ginie The Lovely - dans ça moussote !
commenter cet article
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 11:22

Surgraissage, késako ?


Le surgraissage correspond à l'excés d'huiles non transformées par la soude (= insaponifiées), contenues dans le savon.

Plus un savon est surgraissé, plus il sera doux et nourrira votre peau.  

Mais attention, en contreparti, il sera également plus mou,  et par conséquent, fondra plus vite.

De plus, il se conservera moins longtemps. Par expérience, ils sont également plus long à préparer, mais aussi plus délicat à découper.

 
Le surgraissage n'excède pas en générale les 10 % .

Je vous conseille un surgraissage à 8%.

Repost 0
Published by Ginie The Lovely - dans ça moussote !
commenter cet article
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 20:46

Les calculateurs en ligne

Maintenant  que vous avez vos matières premières,et que vous avez choisis les huiles et leurs proportions respectives, colorants et aromes de votre futur savon, vous devez déterminer les quantités de soude, et d'eau ou de liquide nécessaires à la dissolution de la soude !

Pas de panique, il existe sur le net plusieurs sites qui feront ce calcul pour vous ! Elle n'est pas belle la vie ?!

 

là où ça se corse, c'est que les "meilleurs" (ou, disons, les plus complets), sont en anglais ! 

 

Traduction du nom des principales huiles (que j'utilise) en anglais :

Huile d'argan : argan oil

Huile de chanvre : hemp oil

Huile de coco (végétaline) : coconut oil

Huile de colza : canola oil

Huile de noisette : hazelnut oil

Huile d'olive : olive oil

huile de tournesol : sunflower oil

Huile de pépins de raisin : grapeseed oil

 

Pour vos autres traductions, je vous conseille le site WordReference

 

+ The Sage :  - en anglais - tuto d'explication pour utiliser The Sage, c'est ici


+ SoapCalc : - en anglais - intéressant car il a la particularité de présenter un tableau avec les différentes qualités du savon selon les ingrédients choisis, comme la dureté, le pouvoir moussant, le pouvoir nettoyant, etc…, mais aussi un autre tableau qui donne des indications sur les quantités en Acides du futur savon (Lauric, Linoleic, Myristic, Palmitic, etc…).

 

http://calc.mendrulandia.es/?lg=fr en français

 

Repost 0
Published by Ginie The Lovely - dans ça moussote !
commenter cet article
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 12:59

Maintenant que vous avez lu les précautions ( [Savon] - Précautions avant de commencer !! ), achetez vos ingrédients ( [Savon] - Matériel pour débuter  et [Savon] - Liens pour votre e-shopping ), il va falloir déterminer ce que l'on va mettre dans notre préparation pour savon !

 

1/ Choisir les huiles

 Le choix des huiles est important, car ce sont les acides gras qu'elles contiennent qui vont donner au savon toutes ses propriétés : dureté/fermeté, pouvoir moussant, pouvoir nettoyant, pouvoir hydratant....

Ainsi, chaque huile a sa propre particularité. Par exemple, on peut obtenir un savon très mou (savon pur olive, dit de Castille), ou un qui sera asséchant (savon pur coco).

Il est donc intéressant de mélanger les huiles pour obtenir un savon équilibré, qui respectera la peau, qui  moussera suffisament, et sera suffisament ferme.


Afin de connaitre la composition en acide gras et les propriétés de votre huile, je vous invite à vous rendre sur le site du Soap Calc : choisissez l'huile dans la liste déroulante en cliquant dessus, et lisez dans le tableau de gauche sa composition et les caractéristiques correspondantes.

 

Ci-dessous, un tableau regroupant les principaux acides gras et leurs propriétés associés :

 

Acides gras :

Propriétés :

Lauric Acid L'acide laurique

Savon dur, lavant, mousse moelleuse et abondante

Linoleic Acid L'acide linoléique

Hydratation

Myristic Acid Acide myristique

Savon dur, lavant, mousse moelleuse et abondante

Oleic Acid Acide oléique

Hydratation

Palmitic Acid L'acide palmitique

Savon dur, mousse stable et onctueuse

Ricinoleic Acid Acide ricinoléique

Savon moelleux, mousse stable abondante et onctueuse, hydratation

Stearic Acid Acide stéarique

Savon dur, mousse stable et onctueuse

 

Quant aux caractéristiques du futur savon suivant l'huile utilisée :

  • hardness : vous donne une idée de la dureté de votre savon
  • cleansing : de son pouvoir détergent, c'est à dire, lavant ? attention ! un savon qui serait trop détergent, serait desséchant.
  • condition : l'effet hydratant de votre savon
  • bubbly lather : si la mousse de votre savon sera plutôt à grosse bulles
  • creamy lather : ou plutôt à petites bulles 
  • iodine : détermine la possiblité du ranciement du savon. Plus l'indice d'iode est élévé, plus votre savon risque de devenir rance.
  • INS : la moyenne globale de votre savon, l'idéal étant une valeur de 160 d'après SoapCalc.

 

Voici les moyennes proposées par le site du SoapCalc afin d'obtenir un savon qui a toutes les qualités :


Summary of values:

Hardness- dureté

29 to 54

Cleansing- pouvoir lavant

12 to 22

Condition- pouvoir hydratant

44 to 69

Bubbly lather - mousse onctueuse

14 to 46

Creamy lather - mousse moelleuse

16 to 48

Iodine - indice d'iode > ranciement

41 to 70 (lower = harder bar)

INS

136 to 170 (higher = harder bar)

 

Ces valeurs vous serviront pour débuter. Mais je vous conseille d'expérimenter, et de franchir les limites afin de vous faire votre propre idée !

 

Avant de vous ruiner en huiles, je vous conseille également pour vous faire la main lors de votre premier essai d'utiliser les huiles que vous avez déjà dans votre cuisine, car il est possible que ce premier essai ne soit pas concluant.

 

 Un grand classique/(indispensable?) dans les savons est l'huile de coco (ou coprah --> végétaline sous forme d'huile de coco hydrognée) qui apporte dureté et mousse, mais tire un peu la peau. Un dosage assez standard consiste à en incorporer 20% dans une préparation pour savon. 

Autre huile incontournable : l'huile de ricin : elle augmente le pouvoir moussant, et est particulièrement émoliente. Dosage entre 5 à 10 % maximum, pour éviter d'obtenir un savon trop mou.

 

 

A noter, qu'avec des huiles ayant des taux d’acides gras saturés importants (huiles de palme, ricin, suif, coco), la trace (nous verrons plus tard ce qu'est la trace) survient plus rapidement et le savon sera plus ferme

Pour obtenir un savon plus dur, prévillégier les beurres ! vous pouvez également ajouter acide stéarique ou des cires végétales.

Pour un savon doux, les huiles et beurres riches en insaponifiables (non transformés par la soude), seront vos alliés, comme l'huile de jojoba (= 45 à 50% d'insaponifiables), l'huile d'avocat (= 2 à 10 % d'insaponifiables), ou encore le beurre de karité (7% d'insaponifiables).

 

Rendez vous sur le site de derma nova pour lire des tableaux récapitulatifs.

 

 

2/ Parfumer ...

Les fragrances synthétiques prévues à cet usage donnent de meilleurs résultats. Vous pouvez également utiliser des ingrédients plus naturels comme : les huiles essentielles (attention avec leur utilisation), des macérât parfumés (vanille, tonka, lavande...), des Hydrolats, des poudres de plantes parfumés...

Les aromes alimentaire ne résiste pas à la soude, et par conséquent, ne donnent pas de résultats satisfaisants.


La quantité de fragrances à rajouter peut se calculter via le site de The Sage.

Sinon, retenez :

- avec 1 % du poids de vos huiles = odeur faible,

- 2 % du poids = odeur moyenne,

- 3 % une odeur = odeur plus forte.

Certaines personnes vont même jusqu'à 5 % de Fragrances.


Certains ingrédients aident à fixer l'odeur de vos savons. Retenez la poudre de Racine d'Iris, la teinture ou  la poudre de benjoin. Il faut juste veiller à mélanger ces fixateurs avec vos fragrances avant de les ajouter à la trace.


Lorsque vous utilisez des huiles essentielles, vous pouvez préparer votre mélanger olfactif 2 jours à l'avance, et les mélanger à vos Huiles 24 h avant de faire vos savons.  Ainsi, l'odeur sera plus prononcée et plus harmonieuse.

 

3/ Colorer ...

Un large choix de colorants existe : argiles, colorants alimentaires, épices, infusion, plantes, ocres, ultra marines, pigments adaptés à la savonnerie.

Méfiez-vous, la soude joue souvent de mauvais tours. Ainsi, il est assez difficile d'obtenir des couleurs franches, voire de prévoir le résultat final. Une belle infusion rouge, par exemple, donnera la plupart du temps des savons marrons.

De même, le moment que vous choisirez pour introduire vos colorants influencera sur le résultat !

Notez que les poudres (argiles ...) et pigments prévus à cet effet donnent de meilleurs résultats.

N'oubliez pas de diluer au préalable vos poudres colorantes, pigments..., dans un peu de liquide ou de pâte à savon, avant de les ajouter à la trace.  Sinon vous risquez de retrouver des amas de colorants ou une couleur pas assez  uniforme.

 

4/ La soude

Il existe des solutions de soude déjà dissoute dans l'eau. Je conseille d'utiliser de la soude caustique, sous forme de paillette. Cela sera plus simple pour les calculs ...Je vous expliquerai dans un prochain article comment on détermine cette quantité de soude. 

 

5/ L'eau, et autres liquides

Lorsque vous préparerez votre solution de soude, vous devrez la dissoudre dans un liquide. Certaines utilisent de l'eau déminéralisée, d'autres de l'eau du robinet, ou encore du lait.


Repost 0
Published by Ginie The Lovely - dans ça moussote !
commenter cet article
27 novembre 2010 6 27 /11 /novembre /2010 23:56

La saponification désigne une réaction chimique au cours de laquelle un acide gras (huile ou graisse) réagit avec une base (soude - NaOH ou potasse - KOH). Cette réaction produit du Savon, de la glycérine et de la chaleur (réaction exothermique). Je vous épargne la vue de l'équation chimique ...Toute fois, pour les lecteurs les plus curieux, je vous invite à faire un petit tour sur wikipédia.

C'est une réaction lente (celles qui ont déjà réalisé des savons ont du le remarquer !). Pour l'accélerer, on peut maintenir une température élevée (comme nous le verrons dans le tutoriel de production de savon), et agiter le mélange soude - ester, pour permettre aux réactifs de se rencontrer plus facilement.


En général, les savons fabriqués à partir de soude sont durs. Les savons fabriqués à partir de potasse sont mous ou liquides.

 

Les acide gras nécessaires à la saponification sont présents dans les huiles végétales, les beurres, ou autres graisses. Chaque huile ou graisse possède son propre indice de saponification, qui est directement lié à sa composition. Cet indice est important, puiqu'il correspond à la masse de potasse (KOH) - en mg - nécessaire pour neutraliser les acides gras libres et pour saponifier les acides gras combinés dans un gramme de corps gras. Un calcul permet d'avoir la masse équivalente si l'on souhaite utiliser la soude.

Ne vous inquiétez pas, vous n'aurez pas de calculs à faire ! il existe des calculateurs en ligne (article à venir) qui se chargent de le faire pour vous ^^ il suffit simplement de leur indiquer les proportions de votre recette, autrement dit, la quantité respective de chaque huile ou graisse que vous aurez choisi.


Comment choisir les huiles ?? Comment choisit-on les ingrédients du futur savon ?

Nous le verrons dans le prochain article ...

Repost 0
Published by Ginie The Lovely - dans ça moussote !
commenter cet article
22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 14:26

1/ Bien se protéger


N'utilisez jamais un ingrédient que vous ne connaissez pas sans avoir préalablement consulter les précautions d'emploi, son dosage, etc…


N’utilisez pas un nouvel ingrédient sans réaliser au préalable un test cutané afin de vérifier que votre peau ne réagit pas.


Testez chacune de vos préparations sur une petite zone (pli du cou, arrière de l'oreille ! Attendez 24 h pour être sûr de ne pas faire de réaction allergique.


Protegez vous, portez : gants, masque, lunettes de protection, vêtement à manches longues et pantalons. En effet, Certains ingrédients que vous serez amené à utiliser peuvent être nocifs et dangereux si ils sont mal utilisés, ou suivant votre état de santé (femmes enceintes, personnes allergiques…). Le contact de la peau avec la soude provoque de graves brulures,  et est dangereuse en cas d'inhalation, de contact avec les yeux et en cas d'ingestion !


Ne jamais prendre une recette trouvée sur un blog, dans un livre, dans un forum, pour argent comptant ! Il faut toujours recalculer chaque recette avec un calculateur adéquat (article à venir).

De plus, si vous échangez une huile contre une autre, il faut recalculer la quantité de soude et d’eau, car chaque huile n'a pas le même indice de saponification.

 


2/ Hygiène

Quelques règles d'hygiène s’imposent : ne travaillez qu'avec des ustensiles, et votre plan de travail propres. Nettoyez également vos mains avant de commencer.

 


3/ Précautions avec l’utilisation de la soude

Afin d'éviter toutes projections de matière corrosive, ajouter toujours la soude à l'eau, et non l'eau à la soude.


Protégez-vous bien : Porter des lunettes de protection (disponibles dans les quincailleries), des gants, un tablier, des manches longues et pantalons de préférence. En cas de projections de soude ou de pâte à savon, rincez-vous à l’eau !

 

Utiliser toujours un contenant en verre ou en acier inoxydable, ainsi que des cuillères en bois. Tout contenant en plastique est à proscrire (il risquerait de fondre) ainsi que les ustensiles en aluminium, qui réagissent avec la soude.


La soude dégage des fumées qui peuvent être nocives. Si possible, faire son savon  dans un espace bien ventilé (à l'extérieur, sous hotte aspirante).


Éloigner les enfants et animaux.


Protéger le plan de travail au moyen de journal, ainsi que les meubles, murs, parquet, carreaux proches : les projections peuvent les endommager très gravement…


N’utilisez pas les ustensile ayant servi à la savonnerie pour cuisiner (risques d'intoxication).


Après usage, mettre chaque ustensile à tremper dans un bain d'eau largement vinaigrée, puis les laver soigneusement.

Repost 0
Published by Ginie The Lovely - dans ça moussote !
commenter cet article
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 21:42

+ Aroma Zone : fournisseur français par excellence, très complet ! Profitez des frais de ports gratuits dès 35€ d'achats. Vous trouverez sur le site des fiches techniques très complètes et pratiques ! bonne réputation, on peut y commander les yeux fermés !

 

+ Alternative Natur


+ Ma cosméto perso

 

+ Soap And Things (site anglais) - vaste choix de moules !

 

Si vous ne trouvez pas votre bonheur en magasins, pensez à surfer sur eBay, notament pour les moules !

Repost 0
Published by Ginie The Lovely - dans ça moussote !
commenter cet article

Présentation

  • : Chat Pharnaum By Ginie The Lovely
  • Chat Pharnaum By Ginie The Lovely
  • : Au programme du Chat Pharnaum : Cuisine, savons, et autres divers sujets de filles (ou pas)... Amateurs de lingeries, si vous êtiez arrivés ici avec le souhait de vous rincer les yeux, vous serez déçus ^^
  • Contact

drapeau

English   bloggerespañol   Italiano   deutsch

clic clic sur le drapeau !

blogger

blogger

blogger

Recherche

histoire

Toi aussi t'es curieux et tu te demandes d'où ça vient Demistring ???  Je te dévoile ce secret intergalactique ici,  clique là pour tout savoir !

Suivez-moi sur Hellocoton

Follow my blog with Bloglovin

autres_liens

Bon bin si tu t'ennuies au boulot (mais t'as quand même de la chance d'en avoir un ! ), où à ta maison, t'inquiète pas je suis là pour te sauver ! Voilà quelques suggestions de sites supplémentaires :

DB & ILLUSTRATIONS

Petit précis de Grumeautique

Noémie Mraou

Diglee

Margaux Mottin

Sous la blouse

Luechan la machiavélique - Blog gribouillis ^^ ;

CREATIONS

Griottes

Les pelotes d'hélène

HUMEURS

Mais pourquoi je deviens mère bordel

La mère joie

Vert cerise

Dix lunes

Jaddo

ACTU/INFOS

Martin Winckler

Actumed

Presse citron

Shopwise

HUMOUR

Dans Ton Chat

Vie de merde

Web agency fail